Education et qualifications Expèrience professionelle Autres expériences Curriculum
Vitae
Contact et Photos Home Page
CURRICULUM VITAE (En ordre choronlogique) - FRANÇAIS   English Español Portugêse

 

Nom:
Profession:



Nationalité:

JOSEPH F. DORSEY, JR. dit « Jeff »
Économiste Agricole/Gérant Entreprise de Consultation Agriculture, Business, Credit and Development LLC

Etats-Unis

 
Bureaux:

Miami (USA):
14317 SW 142nd Ave.
Miami, FL 33186, Etats-Unis
tel. +1 (305) 323-7166 à Miami

Bamako (Mali):
Immeuble Dissa
ACI 2000 - Hamdallaye - Bamako, Mali
GSM +223 7653 6775 / 6148 4747

Email:

info@jeffdorsey.com
jeffdorseymia@yahoo.com


Website: www.jeffdorsey.com

 

Spécialités :

Analyse de Politiques, Design et Évaluation de Projets, Systèmes de Contrôle Financiers
Financement privé et pour part de bailleurs pour les entreprises agricoles, non-agricoles et les entreprises gérées par des femmes
Crédit et Marketing pour les entreprises agricoles, de pêche et de la pisciculture,
Études des régimes fonciers
, de la propriété et baux de terres, et analyse institutionnelle
Réhabilitation et redéveloppement économique à la suite de conflits et de désastres ; sécurité alimentaire
Études au niveau national, régional, de l'entreprise et du ménage ; enquêtes.

Etudes:

Doctorat (Ph.D) en Économie Agricole/statistique/aménagement des entreprises agricoles et études Hispano-Américaines, Université de Wisconsin-Madison, 1984.
Maîtrise (M.S.) en économie agricole/développement rural, Université de Wisconsin-Madison, 1975.
Candidature (B.A) en histoire/français, Hamilton College, Clinton, New York, 1966.
Lycée, Français/Latin, Belmont Hill School, Belmont, MA, 1961.

Autres formations :

Espagnol : Langue et littérature, Université de Laval, Québec, PQ, Ecole d’Eté, 1966
Portugais : Langue, Centre des Etudes Brésiliennes (Rome, Italie 1988 & Georgetown, Guyane, 1998)
Brevet de pilote civil avec habilitation pour les instruments, Club Aérien de San Fernando, Chili, 1969
Licences : première classe de radiotéléphoniste, deuxième classe radiotélégraphiste, & classe amateur extra, 1962 et 2015 (K1MMB); licence de radio amateur du Mali (TZ4AM) en 2015.

 

Langues :

Anglais (langue maternelle)
  Espagnol (excellent)
Portugais (bon)
  Français (excellent)
Italien (bon)


Expérience Professionnelle:

Juin 2015 à juin 2016 : Directeur pour une Enquête sur les Changements Climatiques dans les zones de Koulikoro, Ségou et Mopti au Mali pour établir la situation des ménages et prendre l'avis des informants clés sur les défis météorologiques liées avec le changement du climat et les réponse aux risques qui peuvent être adoptés.

Août 2012 au présent :  Gérant de Boîte de Consultation au Mali en établissant l’entreprise pour rendre les services dans les domaines notées ci-dessus et d’autres au service du Gouvernement, des bailleurs de fonds et du secteur privé ; analyse de problèmes de gouvernance, des systèmes de contrôle financier, du développement et des questions de sécurité au Mali. La réalisation d’une enquête sur le système de production conjoint de riz du poisson avec l'aide du personnel de pêcheries et des anciens volontaires de Corps de Paix culminant dans un atelier sur le futur du système, en avril 2015.

Octobre à décembre 2014 : Analyste des Finances (à temps partiel) au Mali pour un appel d’offre sur la fourniture de l'assistance technique aux clients et aux banques maliennes privées en utilisant le fond de garantie DCA de l’USAID.

Février à avril 2014 : Auteur de un Rapport d'évaluation finale d’un projet d’appui aux changements des politiques du gouverne sur le climat des d'affaires au Mozambique.

Décembre 2011 à juillet 2012 : Auteur de Divers Propositions et Manuels sur les systèmes de financement agricole.

Du 6 novembre au 20 décembre 2011 : Chef d'Équipe au Ghana pour une évaluation de l'entraînement et la capacité de plaidoyer des organisations paysannes, leur développement de coalitions et d’action réciproque pour améliorer des services d'autorités locales.

Du 14 septembre 2009 au 13 septembre 2010 : Spécialiste des Services Financiers au Mali, chargé de mettre en place un système destiné à garantir l'accès au financement pour les agriculteurs, les femmes et leurs organisations de producteurs, la promotion des chaînes de valeur et le financement du stockage des produits, et la conception d'un système de paiement des titres des terres à fournies aux bénéficiaires d'un projet d'irrigation et de garantir un meilleur accès au financement à moyen terme : zone d’Alatona.

Du 24 août au 14 septembre 2009 : Économiste et Expert en  Développement du Marché à Kinshasa, République Démocratique du Congo (RDC) pour  la conception du programme de développement de l’ASDI ciblant les plus pauvres orienté sur le marché et sensible au genre, en recommandant  des partenariats institutionnels et les zones  de concentration  géographique libres de conflits.

Octobre 2008 à avril 2009 :  Chef d’Équipe en Éthiopie pour une étude d’un projet innovateur financé par l’ACDI (Canada) et relatif à la sécurité alimentaire, à l’introduction de cultures non-traditionelles, à la création d’activités génératrices de revenu et de création d’actif s dans la région orientale de l’Amhara.

Du 07 janvier au 15 octobre 2008 :  Chef d’Équipe en Ethiopie pour une étude financée par la Banque Mondiale pour le compte du Ministère des Ressources de l’Eau portant sur « Le couloir de croissance de Tana-Beles : ressources, opportunités et contraintes », étude  analysant la croissance basée sur le développement de l’irrigation, la commercialisation agricole a niveau régional, les partenariats publiques - privés et l’agrobusiness.

Novembre 2007 :  Expert en Agrobusiness avec pour mission la conception d’une méthodologie permettant l’évaluation des projets de l’USAID en Serbie.

Du 14 août au 09 octobre 2007 :  Consultant, Ouganda conduisant un travail de terrain dans le Nord de l’Ouganda, rencontre avec les autorités locales, les partenaires au développement, identification du personnel et des sous contractants potentiels, promotion de partenariats publiques - privés et préparation de l’offre technique pour le projet SPRING de l’USAID.

Du 29 juin au 07 août 2007 : Chef de Mission, Ouganda pour l’évaluation du projet USAID  d’amélioration de la productivité agricole en lien avec l’adoption de nouvelles technologies, l’augmentation de la production, l’organisation des producteurs, le marketing de groupe, la liaison avec les institutions financières et le partenariats publiques - privés.

Du 02 juin au 24 juin 2007 :  Spécialiste de l’Entreprise, Huambo, Angola avec pour mission l’analyse des opportunités naissantes en zones péri-urbaines et rurales résultant de l’amélioration des droits de propriété.
 
Du 5 au 21 mai 2007 : Chef d’Équipe à la Guinée (Conakry). Durant la phase de démarrage de la composante relative à la gestion agricole et des ressources naturelles du projet pour une meilleure gouvernance, il a préparé les protocoles de collaborations futures avec le Ministère de l’Agriculture et il a aussi tenu contact avec les agences du UN concernant les activités pertinentes.

Du 9 au 30 avril 2007 :  Expert en qualité de données à Managua, Nicaragua.  Il a été responsable de l’évaluation de la qualité des données sur exportations, domestique, ventes et d’autres indicateurs de succès financier de projets de l’USAID pour augmenter le revenu rural.
                                    
Du 18 février au 31 mars 2007 :  Chef d’Équipe pour l’Évaluation en Madagascar d’un projet de sécurité alimentaire basée sur Moramanga et financé par l’USAID-Titre II. L’évaluation couvre les aspects de l’amélioration de la production et commercialisation agricole, la santé, nutrition et planification de la famille, l’infrastructure routière et d’irrigation, la gestion des ressources naturelles et du régime foncier. Les recommandations ont été faites pour changer la gestion du bureau national et d’augmenter le contrôle pour part du siège d’ADRA.

Du 26 novembre 2006 au 19 janvier 2007 : Économiste Agricole au Sénégal pour Weidemann Associates au sein d un projet d'évaluation de la gestion des ressources naturelles financé par USAID: évaluation du pilier économique d une stratégie tripartite liant nature, richesse et pouvoir. L'analyse s'est concentrée sur la façon dont les interventions du projet ont engendrés l'intérêt croissant de la communauté dans la gestion améliorée des forêts communautaires et autres ressources.

Du 16 avril au 19 mai et du 12 août au 2 septembre 2006 : Économiste /Directeur d’une Enquête Foncière, au Kirghizistan financé par l’USAID, responsable du dessein et l’analyse de l’étude en base à un échantillon de 500 fermiers et de 50 fonctionnaires du gouvernement local portant sur les conditions de bail des terrains agricoles, de la productioon agricole, de la conservation des sols et de l’eau, des décisions sur les investissements dans les terrains en bail, et d’en faire des recommandations sur l’amélioration des termes des contrats, aussi bien que la possibilité du transfert éventuel des terrains aux paysans en forme de contrats de bail de longue terme ou de propriété privée.

Du 11 janvier au 22 mars et du 10 juin au 25 juillet 2006 : Économiste  de la  Pêche, Indonésie. L’évaluation des politiques, stratégies et subventions dans les secteurs marins et de la pêche, et la proposition de changements pour augmenter les revenus de la pêche et à même temps de réduire la capacité excessive de la flotte de pêche, de l’effort de pêche et la capacité excessive des usines de traitement de produits de pêche.
 
Du 27 octobre au 18 novembre 2005 : Rédacteur d’une proposition pour un projet chez ARD-TetraTech (Burlington VT) pour USAID/Agrobusiness et activité d’expansion commerciale Éthiopienne, rédaction de chapitres sur la stratégie et les principales cultures.

Du 10 septembre au 20 octobre 2005 : Expert en Microfinance, Sri Lanka. Évaluation des opportunités de microfinance suite au Tsunami et proposition de changement des produits, procédures et besoins afin de résoudre le problème des fonds insuffisants et d’encourager un plus grand intérêt des IMF pour l’emploi des fonds offerts pour l’USAID pour ce propos dont les termes n’étaient pas si favorables.

Du 18 juin au 15 juillet 2005 : Chef d’Équipe/Spécialiste de la Planification Stratégique pour SIDA. Montage d’une enquête de petit échantillon sur les besoins et le développement d’un plan stratégique pour aider l’Association des Producteurs de Bœuf Ougandais à améliorer les services aux membres, générer des revenus additionnels afin d augmenter la durabilité, augmenter la participation afin d’atteindre un plus grand nombre de producteurs, et de fournisseurs de bétail. Renforcement de la représentativité des intérêts des bénéficiaires dans les sous secteurs du bœuf et de la viande.

Du 17 février au 15 avril 2005 :  Spécialiste du Crédit et Marketing Agricole pour une évaluation des Coopératives Agricoles Ethiopiennes (ACE) de l’USAID, programme géré par l’ACDI/VOCA. Responsable de la rédaction du rapport analysant l’impact du programme sur le nombre de coopératives, sur le chiffre d’affaires, sur la création de coopératives d’épargne et de crédit, sur les activités de formation, sur les revenus des fermiers et sur la sécurité alimentaire.

Du 25 novembre 2004 au 10 janvier 2005 : Chef d’Équipe /Économiste  agricole pour ADRA en Guinée, responsable de l’évaluation finale du projet PADRAS financé par l’USAID ayant pour but d’améliorer la sécurité alimentaire via de nouvelles technologies agricoles,  la gestion des ressources naturelles et des activités génératrices de revenus.  Les recommandations de cette évaluation ont abordé les thèmes suivant : stratégie durable de contingence pour la composante microfinance, le besoin d’utiliser des engrais chimiques et des insecticides, et amélioration de la monétisation de l’huile végétale de l’aide alimentaire de la Loi Publique PL-480 Titre II.

Du 27 juin au 2 octobre 2004 :  Spécialiste des risques et des politiques de crédit agricole pour un projet financé pour l'USAID/Mali :  chargé de la préparation des comptes d’exploitation pour les principales spéculations de la zone sud du pays (y compris le coton, les pommes de terre, les mangues, le riz irrigué, l’échalote, la tomate et le sésame) analysant l'agronomie, la fourniture d'intrants, marketing, l’importation et l’exportation, et la gestion des risques liés au financement agricole. Le travail inclut également le développement des modèles pour évaluer les capacités de remboursement des producteurs quant aux crédits alloués à court, moyen et long terme. Le travail inclut aussi la formation des agents de crédit dans l’analyse financière des exploitations agricoles et également le développement de nouvelles politiques des crédits et formulaires pour les nouveaux produits de crédit agricole pour les deux institutions plus importantes de la microfinance de la zone sud du pays.

Du 18 mars au 02 mai 2004 : Spécialiste d'activités génératrices de revenus (AGR) pour la Ministère de la Femme et la Coordination de l’Action Sociale à Mozambique, chargé de la formation de personnels dans la conception et la mise en œuvre  de programmes ainsi que dans l'évaluation du support constant aux activités génératrices de revenus au profit des allocataires et enfin dans la proposition de changement de certaines activités qui seraient sélectionnées, afin de réduire les risques et d'accroître le pourcentage de réussite de ces activités.

Du 1er au 23 février 2004 : Expert du Régime Foncier agricole/Spécialiste agricole au Kosovo dans une équipe ARD-TetraTech menant une étude pour l’USAID sur les droits agricoles et de propriété ainsi que leur impact sur l’économie de développement et le financement des entreprises comprenant les cultures agricoles (pommes de terre, légumes, etc.), produits laitiers, et pisciculture de la truite ; et sur l’amélioration des droits de propriété afin d’accroître l’utilisation de la propriété statique comme sécurité afin d’obtenir le financement d’une banque.

D'août jusqu'au décembre de 2012, le Directeur de sa propre Compagnie visant le développement de nouvelles affaires pour la propre compagnie de consultation à Bamako, Mali pour fournir les services au gouvernement, les bailleurs de fonds et les agences privées et les compagnies privées dans les domaines de la bonne gouvernance et l'agriculture, le business et les finances, le crédit et le développement, en se concentrant sur les systèmes appropriés pour le contrôle financier et pour assurer des résultats proportionnels aux dépenses et aux interventions.

Du 18 octobre 2003 au 26 janvier 2004 : Agro-Économiste pour le projet d’une équipe ARD-TetraTech préparant une évaluation du Secteur Agricole pour l’USAID-Guinée, et plus particulièrement à la contribution de ce secteur sur la réduction de la pauvreté. Responsable de la préparation d’une analyse approfondie des principaux sous-secteurs de l’agriculture et de l’identification de leurs contraintes, opportunités et interventions potentielles au cours des cinq prochaines années. Le travail comprend des études approfondies des principales cultures telles que les noix de cajou, l’huile de palme, le riz, les légumes irrigués en saison sèche, les pêcheries marines et continentales ainsi que la pisciculture, et la commercialisation d’engrais et autres produits chimiques fermiers; contribution à l’analyse du secteur financier et à son appui au marketing et à la production agricole.

Du 12 septembre au 17 octobre 2003 :  Expert en Crédit d'engrais pour le Centre International de Développement d'Engrais (IFDC) du Malawi. Revue des besoins d'accès et des sources de crédit par fournisseurs d'engrais; les financements en dollar et en rand ont été analysés dans le cadre de l'importation d'engrais. L'étude comprenait l'analyse de l'utilisation d'engrais emmagasinés en stock comme gage (crédit basé sur l’inventaire) et sur d'autres sources de garantie pour que les fournisseurs participent à leur propre contribution quant au financement de l'importation d'engrais et de l'inventaire national.

Du 24 avril au 20 mai 2003 : Expert  en Microfinance de l’habitat à Kigali au Rwanda pour le compte du World Council of Credit Unions. Analyse de la performance des prêts octroyés par l’Union des Banques Populaires  du Rwanda (UBPR) pour l’habitat et son amélioration. Il en résulta la création d’un programme établissant une expertise interne en construction afin d’améliorer les prêts existant déjà et de développer un produit combinant les économies des membres et le financement de l'achat dans l'immobilier. Il y a aussi eu la proposition de nouveaux produits pour les prêts de construction commerciale et pour les avances de salaire utilisées pour l'amélioration de l'habitat.

Du 11 février au 15 mars 2003 :  Expert en Commerce international à Bamako, Mali : préparation d'une proposition répondant à un appel d’offre de l’USAID pour un projet de promotion du commerce agricole; responsable de l'analyse des impacts commerciaux de la guerre civile en Côte d'Ivoire, analyse du commerce frontalier, de la culture de riz irrigué (production, transformation et commercialisation), des cultures horticoles, des systèmes de qualité en assurance et en contrôle (laboratoires, HAACP, etc.); des infrastructures, des programmes MIS, d’information et de communication; du commerce et de la commercialisation financière.

Du 31 octobre au 24 décembre 2002 : Analyste Senior en agriculture et en sécurité alimentaire au sein d’une équipe d’évaluation du programme de l’USAID au Malawi. Le but est d’augmenter les revenus des ruraux, en étudiant l’impact de 1) la consolidation de l’organisation nationale des petits producteurs (NASFAM) en une compagnie commerciale majeure pour exporter et soutenir les produits des petits propriétaires agricoles, 2) un programme de développement de l’industrie laitière avec l’appui de la fédération coopérative Land O’Lakes, 3) l’expansion des caisses rurales d’épargne et de crédit, et 4) un projet semences hybrides-et-engrais-pour-le-travail, qui améliore la sécurité alimentaire des familles à faibles revenus tout en facilitant leur accès aux routes.

Du 1 septembre au 26 octobre 2002 :  Analyste en politique commerciale agricole, financé par FIDA, dans le cadre du projet de soutien à la politique agricole (PAMA) au Mozambique.  Passage en revue des études littéraires et des études actuelles concernant le marketing agricole pour les petites fermes. Analyse des politiques et de la législation, et  identification des établissements et des acteurs ayant des intérêts légitimes dans des décisions de politique agricole.  Le rapport analyse le processus actuel de formulation de politiques, et propose un cadre dans lequel le PAMA peut fonctionner afin d’améliorer la transparence, d’assurer la participation des petits fermiers dans le processus de décision, et d’accélérer les changements des politiques commerciales et des procédures pour favoriser les petits fermiers et leurs associations.

Du 1 juillet au 3 août 2002 :  Analyste économique, pris en charge par CARE International en faveur d’un consortium d’ONGs, responsable de la collecte de données, de la modélisation du coût du conflit dans la région d’Acholiland, nord de l’Ouganda, pour les économies régionales et nationales, et ainsi contribuer  à la résolution pacifique du conflit.

Du 13 avril 2002 a 13 juin 2002 :  Expert en marketing et en développement des entreprises rurales, pour un projet financé par DFID pour les systèmes agricoles des régions Teso et Lango (les districts de Soroti et Lira au nord de l’Ouganda), chargé de l’analyse des contraintes au marketing et au développement des entreprises  et de l’identification des opportunités dans les cultures actuelles et nouvelles, pour les activités d’élevage et pour le secteur des services. Un des buts de l’étude est d’être intégrée au programme de recherche de l’Organisation National de la Recherche Agricole (NARO) et aux activités du Service National d’Extension et Conseils Agricoles (NAADS) dans son appui à la formation et au développement des organisations des producteurs (agricoles et de la pêche). Un autre est la création de fonds compétitifs spécialisés pour le financement des études de marché, des activités et des études en appui au développement des entreprises, afin d’encourager les entreprises à profiter des nouvelles opportunités émergeant dans ces deux régions.

Du 20 août 2001 au 2 novembre 2001 et du 19 novembre au 18 décembre 2001 : Consultant en Microfinance pour l’habitat pour PLAN International (bureau d’Arlington, VA, USA), chargé de la préparation d’une proposition pour la Phase II du projet de microfinance pour la promotion de l’habitat pour les familles à revenus faibles. Ce projet comprend le financement d’améliorations et l’assistance technique pour garantir la qualité des constructions. La tâche comprend aussi l’identification des bailleurs de fonds possibles, la préparation de propositions de financement pour l’expansion du programme dans les cinq pays actuels (d’Amérique Latine et  le Sri Lanka) et sa reproduction dans un nombre similaire de pays en Afrique et ailleurs.

Du 4 avril 2001 au 25 mai 2001, du 3 au 18 novembre, et du 19 décembre 2001 au 26 janvier 2002 :  Expert en Information et Communication, au Mali pour Weidemann Associates et l’USAID/Mali. Chargé de l’évaluation des besoins d’information et de communication de l’Association Professionnelle des Institutions de la Microfinance (APIM) et de ceux de ses 24 membres IMF. Développement d’une stratégie pour couvrir les besoins de l’APIM et de ses membres, quant à l’informatisation de ses opérations (hardware, software, site web, bulletin d’information électronique). Développement d’une stratégie de communication pour promouvoir le secteur de la microfinance en général et coordonner les campagnes médiatiques individuelles des IMF avec la stratégie générale de l’APIM. Organisation et prise en charge des relations avec la presse pour promouvoir la stratégie de communication à l’aide d’une conférence d’une semaine qui a été médiatisé nationalement et  la coordination de la campagne publicitaire diffusée lors de la Coupe d’Afrique des Nations de football. (Le rapport a été écrit en français.)

Du 31 mai au 1 août 2000 :  Agro-Économiste et Expert en Crédit pour évaluer la stratégie alternative de développement du Gouvernement du Pérou ciblant les paysannes de la haute Amazonie dans les zones de production des feuilles de coca avec l’appui de l’USAID.  Lors d’entretiens avec un grand nombre de producteurs, les sujets abordés ont concerné leurs droits fonciers, l’accès au crédit, leur production de coca, des cultures et activités alternatives tels que l’élevage et la production laitière ; leurs moyens de financement des activités agricoles ainsi qu’autres types d’activité et l’écoulement de leurs produits. Les rôles des grandes entreprises commerciales, des organisations de paysannes et des ONGs ont également été analysées.

Du 29 avril au 29 mai 2000 et du 1 septembre au 10 septembre 2000 :  Spécialiste des Organisations de Producteurs au Mali,  en Éthiopie,  en Ouganda, a Malawi et au Mozambique. Analyse de l’appui technique et financier de l’USAID, sur le continent africain, aux organisations des producteurs, tout en faisant des recommandations pour améliorer sa stratégie d’intervention dans le domaine de l’assistance aux organisations de rurales (augmenter la collaboration des producteurs avec les entreprises privées, dans l’agro-industrie et la commercialisation de leurs produits). Le rapport fait des recommandations pour améliorer l’appui de l’USAID aux organisations sur l’ensemble du continent Africain.

Du 29 janvier au 12 mars 2000 :  Spécialiste principal de l’aménagement Institutionnel, pour l’USAID en Egypte. Responsable de l’étude d’impact de la recherche, de l’élaboration, de la gestion, de la surveillance, du suivi et de l’évaluation d’un programme de reforme des politiques touchant le secteur agricole. Le but central du programme est l’amélioration de l’environnement juridique et réglementaire qui entoure les agro-entreprises et l’exportation des produits agricoles de l’Egypte.

Du 2 octobre au 12 novembre 1999 : Spécialiste des organisations paysannes, pour l’USAID, au Mozambique. Responsable d’une évaluation des associations de paysannes appuyées par l’USAID/Mozambique et diverses ONG américaines pour déterminer les « Meilleures Pratiques » qui garantissent des résultats concrets dans  la vente collective des produits agricoles. L’appui octroyé par des ONGs américaines et britanniques (CLUSA, CARE, World Vision, ACDI/VOCA, Freedom from Hunger, etc.) aux organisations de paysannes, et par TechnoServe et le projet d’appui à l’industrie de transformation des noix d’acajou ont été également analysés. Les meilleurs pratiques ont été identifiés et des recommandations faites pour améliorer les liaisons commerciales entre les organisations de paysannes et les entreprises engagés dans la commercialisation, la transformation et l‘exportation des produits agricoles.

Du 31 juillet au 17 septembre 1999 :  Économiste spécialiste de l’Emploi pour une étude financée par la Banque Mondiale portant sur l’industrie du décorticage des noix de cajou au Mozambique.Responsable de l’analyse de la perte des postes de travail dans les anciennes usines d’utilisation intensive du capital et de l’estimation de la compensation appropriée pour travailleurs actuellement au chômage. Estimation des gains potentiels de l’emploi dans les nouvelles petites usines qui utilisent des technologies intensives de main d’œuvre et peu intensives dans l’emploi du capital. Propositions concernant les contraintes commerciales à l’implantation de nouvelles petites entreprises et à l’exportation des noix crues sans décorticage ont été faites.

Du 16 juin au 27 juillet 1999 :  Conseiller en matière de politique financière au Pérou pour le Fondo Peru-Canada. Responsable de l’évaluation des institutions de microfinance qui ont bénéficié de l’appui du Fondo, et Conseiller sur la formalisation de leurs activités pour qu’elles assurent la continuité de leur pourvoi de financement aux couches les plus démunies dans les zones rurales et urbaines pour leurs micro-entreprises commerciales et agricoles.

Du 30 novembre au 18 décembre 1998 : Expert en Finance Agricole pour l’USAID et pour le gouvernement d’Honduras chargé de l’analyse des demandes de financement à la suite des sinistres causés par l’ouragan Mitch dans  divers secteurs de l’économie et les alternatives pour financer la réhabilitation de l’agriculture hondurienne; les mécanismes proposés comprennent les refinancements et les lignes spéciales de crédit proposées aux banques et aux autres institutions financières.

Du 13 mai au 4 juillet 1998 :  Analyste du Régime Foncier  pour la BID en Guyane, chargé de la préparation d’un programme et de la définition d’un mécanisme de financement pour la conversion des accords de bail en titres de propriété, et de l’établissement de zones prioritaires et des fermiers qui doivent être servis pendant les premières années d’exécution du programme. L’impact de la conversion dans le régime foncier sur l’établissement d’industries de transformation des produits agricoles et d’entreprises d’autre type a été analysé.

Du 8 juillet au 9 août et du 20 septembre au 17 octobre 1998 :  Expert en Crédit de Pêche pour la FAO et l’Office National des Pêches du Maroc. Appui à l’expansion des sociétés de cautionnement mutuel aux autres ports de la côte marocaine. Proposition de changements pour augmenter le sociétariat et les revenus des sociétés.

Du 31 janvier au 29 mars 1998 :  Expert en Épargne, Crédit, et en développement des micro-entreprises pour l’USAID au Sénégal. Analyse des  besoins de crédit  pour les activités d’aménagement des ressources naturelles, et des micro-entreprises des communautés rurales. Définition d’une composante de crédit qui permette un programme de travail avec plusieurs institutions financières du pays.

Du 6 avril 1997 au  10 octobre 1997 :   Expert  en microfinance et analyste des opérations pour le Fond Africain de Développement. Chargé de l’élaboration d’un programme d’US$ 10 millions pour appuyer la microfinance en Afrique (AMINA) et de la mise à jour du manuel de procédures de prêts de la Banque Africaine pour le Développement.

Du 3 novembre au 2 décembre 1996 :   Analyste Financier et de crédit pour la Pêche Artisanale. Analyse des systèmes formels et informels utilisés par les pêcheurs, les femmes qui sèchent/salinent le poisson, et pour les marchands de poisson dans le cadre d’un projet de pêche artisanal de la JICA sur la côte nord du Sénégal. Chargé de la préparation initiale du composant du crédit et des coûts du projet proposé. Les crédits pour les femmes qui travaillent dans la transformation et la vente du poisson occupèrent un lieu d’importance dans le dessein du projet.
 
Du 5 juillet au 9 août 1996 :  Économiste  Agricole, pour le FIDA en Sierra Leone. Responsable de l’analyse économique du potentiel commercial d’une stratégie de développement basée sur la production et la commercialisation des feuilles et des racines de manioc dans la transition vers une économie de paix. En même temps, la revue des besoins d’emmagasinage et du capital de travail d’une compagnie de commercialisation agricole établie par le projet a été faite.

Du 27 avril au 11 mai 1996 :  Économiste  Agricole pour la FAO en Éthiopie chargé de l’estimation des coûts et de la mise en place de méthodes de test de traitement des parasites externes des moutons et des chèvres en vue d’améliorer la qualité des peaux afin d’augmenter les revenus du cuir.

Du 3 mars au 17 avril 1996 :  Spécialiste en suivi et Évaluation au Maroc pour l’USAID, chargé de l’étude de faisabilité d’un système au niveau des fermes pour collecter les données et pour analyser les informations. Le but est d’arriver à des conclusions précises sur la réalisation des objectifs de production, de commercialisation, d’augmentation des revenus dans un projet d’irrigation.

Du 17 octobre au 14 novembre 1995 :  Consultant de crédit pour Save the Children (USA) au Malawi au sein de l’élaboration d’un système de crédit pour les femmes pauvres, veuves du SIDA, afin de leur permettre l’accès au financement de leurs activités de micro-entreprise.

Du 25 août au 24 septembre 1995 :  Consultant de crédit pour la GTZ du Malawi pour le financement des techniques de conservation des stocks de poisson dans les pêcheries des lacs, et pour l’extension du programme pour couvrir le financement de la pisciculture à petite échelle pour la production de tilapia combinée avec le maraîchage en saison sèche.

Du 16 mai au 20 septembre 1995 :  Expert en activités génératrices de revenus (AGR) pour la FAO au Malawi chargé de promouvoir les activités alternatives à la pêche et a l’agriculture traditionnelle dans les communautés de pêcheurs autour des lacs Malawi et Malombe et de l’élaboration d’un programme de crédit qui a permis aux pêcheurs des communautés riveraines du Malawi d’accéder au système financier adéquat. La rentabilité du séchage/salinage du poisson pour la vente dans le pays ainsi que pour l’exportation dans des pays avoisinant tels que le Mozambique a été analysée.

Du 10 avril au 3 mai 1995 : Économiste  Agricole en Guinée responsable de l’évaluation des activités génératrices de revenus promu par l’USAID dans le cadre d’un projet d’aménagement des ressources naturelles dans le massif central de Fouta-Djallon, qui combine des activités de maraîchage en saison sèche et la promotion des micro-entreprises non-dépendantes des ressources naturelles. Par ailleurs, la problématique du financement comme contrainte à la croissance de ces entreprises a été un des thèmes d’étude.

Avril 1995 : Analyste Chercheur pour un client privé dans la réalisation d’une étude sur la pêche commerciale dans la Mer Égée pour assurer le choix des routes pour les câbles sous-marins et ainsi minimiser les dommages faits par le passage des filets sur le fond.

Du 9 janvier au 7 mars 1995 : Consultant agro-industriel et en marketing, pour l’USAID au Mozambique responsable d’une étude de l’impact des importations d’aliments et d’équipements américains sur la production agricole, sur les agro-industries, le marketing et la disponibilité des aliments sur le marché. Les gérants des entreprises de moulinage et agro-industrielles furent l’objet d’entretiens pour établir l’impact du programme politique favorable aux importations sur l’amélioration de la capacité de ces entreprises à rester compétitives dans l’économie libérale du Mozambique.

Du 25 septembre au 7 décembre 1994 : Expert en Crédit rural en Birmanie (Myanmar) pour la FAO chargé de la mise en place d’un système de crédit dans quatre projets d’agro-sylviculture et d’agriculture, pour soutenir les besoins de financement des activités agricoles, de pêche et des activités non-agricoles dans le milieu rural, y compris les entreprises des femmes.

Du 11 mai au 11 septembre 1994 : Économiste pour la Pêche pour la FAO au Mexique. Analyse de la viabilité des investissements dans la pêche, l’industrie de transformation et la commercialisation du poisson de haute mer et de l’aquaculture, y compris le financement et le régime foncier pour ce type de projet d’investissement. L’impact des facteurs macro-économiques et un taux de change excessivement haut sur l’investissement ont été notés trois mois avant la dévaluation qui a provoqué la crise au mois de décembre 1994. L’analyse économique et financière des projets de pêche et de pisciculture faisait partie de l’étude.

Du 4 avril au 9 mai 1994 :  Analyste des organisations rurales et de crédit au Honduras pour la FAO, responsable de l’évaluation d’un projet d’agro-sylviculture et d’aménagement des ressources naturelles, avec un accent particulier sur la contribution des composantes du crédit et sur le renforcement des objectifs du projet réalisé pour la Confédération Nationale des Paysans (CNC).

Du 3 au 19 janvier 1994 et du 15 novembre au 23 décembre 1993 : Économiste agricole en Erythrée responsable de l’analyse économique et de la définition de composantes de crédit. Projet pour la réhabilitation de la production à travers des systèmes traditionnels d’irrigation (spate irrigation) pour permettre l’autosuffisance alimentaire et l’appui au rétablissement de la production de légumes destinés à l’exportation  sur le marché italien.

Du 10 juillet au 10 août 1993 : Économiste à Bangkok, Région de l’Asie et l’Océan Pacifique, pour la FAO, responsable de l’analyse du marché régional des engrais (production, consommation, importations et exportations).

Du 15 août au 4 octobre 1993 : Économiste agricole pour la PNUFID en Bolivie, en Colombie et au Pérou chargé de l’évaluation de la stratégie de développement alternatif destiné à appuyer la commercialisation et le développement des infrastructures en vue d’encourager la substitution de la production de coca par d’autres cultures. Quelques petites entreprises établies pour l’ONUDI pour la transformation des produits agricoles furent analysées.
 
Du 11 février au 20 mai 1993 : Économiste agricole pour la FAO au Belize chargé de l’analyse de la politique du Gouvernement dans la substitution des importations de produits agricoles et de l’élevage. Une tâche additionnelle était la préparation d’une proposition pour une étude de faisabilité des exportations non-traditionnelles destinées au marché nord-américain, ce qui a abouti dans un projet de coopération technique (TCP) de la FAO.
 
Du 17 novembre au  15 décembre 1992 et du 1 au 10 janvier 1993 :  Expert en Crédit de Pêche pour la GTZ à Esmeraldas en Equateur pour la mise en place d’un composant de crédit au sein d’un projet de pêche artisanale.

Du 18 août au 5 novembre 1992 :  Expert en Crédit pour la Pêche au Pakistan pour la FAO responsable de l’analyse des besoins financiers et de la disponibilité du crédit pour le secteur de la pêche, pour l’industrie de transformation et pour la commercialisation du poisson sur le marché international.

Du 4 avril au 10 août 1992 et du  8 août au 22 décembre 1991 :  Chef d’Équipe/économiste agricole en Ouganda pour un projet financé par la BAD, responsable de l’élaboration d’un programme national de crédit agricole pour l’agriculture, la pêche et diverses entreprises (y compris celles des femmes rurales).

Du 2 mai au 30 juin 1991 : Analyste des projets pour la FAO à Rome en liaison avec le Bureau du Programme Alimentaire Mondial responsable de l’analyse des projets de développement initiés par le PAM.

Du 20 octobre 1990 au 19 février 1991 :  Analyste institutionnel pour l’USAID au Zimbabwe responsable des aspects institutionnels d’un programme d’assistance au secteur agricole. Evaluation de l’impact des importations d’équipements et d’aliments provenant des Etats-Unis et de l’impact des projets individuels de développement rural financés avec des revenus en monnaie locale.

Du 10 août au 29 septembre 1990 :  Économiste Agricole à Chapare en Bolivie, chargé de l’évaluation d’un projet de l’USAID destiné à promouvoir les cultures et les activités de production animale pouvant être substituées à la production de coca en vue de parvenir à l’abandon de sa production, financer l’acquisition de titres fonciers, fournir les infrastructures et le financement pour les productions alternatives. Divers agro-industries furent analysées.

Du 13 mars au 17 mai 1990 :  Analyste économique et expert en crédit, en Honduras pour l’USAID analysant les mécanismes de commercialisation et les portefeuilles de prêts des coopératives agricoles qui exportent melons et autres produits non-traditionnels au marché nord-américain.

Du 10 août au 10 octobre 1989 : Analyste financier pour l’USAID au Caire, Egypte, chargé du développement d’une capacité d’analyse économique et financière pour l’évaluation ex ante des projets d’investissement dans l’eau potable et l’évacuation des eaux usées dans les villes de la vallée et du delta du fleuve Nil.

Du 24 avril au 4 août 1989 :  Analyste de projets pour la FAO à Rome dans le Bureau de Liaison chargé de l’appui technique pour l’élaboration et l’évaluation des projets de développement du PAM.

Du 16 mars au 4 avril 1989 :  Économiste Agricole à Sao Tomé et Principe pour la FAO responsable de l’évaluation de l’impact de l’aide alimentaire du PAM, dans la réhabilitation de la production de cacao, la promotion des cultures vivrières par les travailleurs des plantations et l’appui au processus de privatisation de ces plantations.

Du 21 octobre au 23 décembre 1988 : Économiste Agricole pour l’USAID en Honduras dans le cadre d’une étude de la politique des taux de change, le régime foncier, le marketing des produits agricoles, les contraintes à l’investissement dans la production et les agro-industries pour les cultures dirigées au marché national et a l’exportation.

Du 16 août au 16 octobre 1988 : Auteur/expert en Crédit pour la FAO à Rome chargé de rédiger un manuel pour la mise en place et l’opération des composantes de crédit dans les projets de pêche artisanale.

Du 9 juillet au 9 août 1988 : Économiste Agricole, Honduras pour la FAO chargé de l’évaluation des impacts de l’aide alimentaire offerte par des projets du PAM sur la production des cultures vivrières et sur l’adoption des techniques de conservation des sols promus par ces projets.

Novembre 1987 à avril 1988 :  Économiste principal pour l’Amérique Latine pour le FIDA à Rome responsable de la préparation des rapports concernant la situation macro-économique et l’agriculture dans les futurs projets du Fond.

Du 11 octobre au 1 novembre 1987 :  Consultant pour la FAO au Swaziland chargé de la rédaction du rapport de fin de projet sur le marketing des principales cultures et le bétail sur pied, et en même temps sur les prix et les marges dans le moulinage du mais.

Juillet 1985 à août 1986 :  Expert en crédit agricole pour la FAO en Malaisie directeur d’une enquête couvrant  2,000 paysans et pêcheurs artisanaux en vue d’orienter la politique de la Banque Malaisienne de Développement Agricole vers l’amélioration de leurs procédures de crédit et de recouvrement des prêts.

De novembre 1984 à février 1985 et d’avril à juin 1985 :  Consultant chargé du développement de la base de données de la FAO à Rome concernant les indicateurs socio-économiques et les statistiques sur le développement rural.

Mars 1985 :  Économiste agricole en Honduras pour l’USAID responsable de l’évaluation de la viabilité financière et institutionnelle de la Fédération des Producteurs du Café et des coopératives qui en sont membres.

Mars à octobre 1984 :  Analyste du régime foncier pour la FAO à Rome responsable de la conduite d’une étude dans plusieurs pays sur les paysans qui n’ont pas accès à la terre en vue d’analyser les perspectives d’augmentation de leurs revenus, aussi bien à partir d’activités agricoles, que d’activités des entreprises non-agricoles.

Janvier 1982 à février 1984 : Instructeur, Université de Wisconsin-Whitewater responsable de l’enseignement de 4 cours de statistiques chaque semestre et les applications de l’analyse statistique sur les ordinateurs et sur les ordinateurs personnels.

Trois mois entre 1980 et 1984 (dates diverses) : Consultant en crédit coopératif pour la Fondation Inter-Americaine en République Dominicaine, responsable de l’évaluation du portefeuille de crédits d’une compagnie financière de coopératives rurales et de l’analyse des études de faisabilité et la proposition de réorienter le crédit vers les agro-entreprises.
 
Du 8 juillet au 30 août 1983 :  Consultant en crédit pour l’USAID en Haïti responsable de l’évaluation des crédits octroyés aux groupements des paysans et des recommandations relatives à la proposition de réorientation des financements vers les projets agro-industriels faite par la Banque du Crédit Agricole.

Février à mars 1983 :  Consultant pour l’USAID et le Centre des Etudes Foncières de l’Université de Wisconsin-Madison, chargé de l’analyse de la capacité des paysans du Chaco bolivien à faire face au remboursement des prêts consentis dans le cadre du déblayage des terrains, de l’excavation des mares pour les besoins du bétail et les prêts pour les cultures annuelles. L’analyse comprenait aussi des agro-industries transformatrices des produits agricoles.

Juillet à août 1982 :  Assistant de recherche, consultant pour l’USAID  et le Centre des Etudes Foncières de l’Université de Wisconsin-Madison, chargé de l’analyse par moyen de production des données d’une enquête sur des fermes et coopératives de paysans créées par la réforme agraire au Salvador.

Septembre 1979 à avril 1980 :  Assistant de recherche au Centre d’Etudes Foncières de l’Université de Wisconsin-Madison, chargé de contribuer au développement d’une méthodologie pour l’évaluation des composantes de crédit dans les projets de développement rural financés par la Fondation Inter-Américaine en Amérique Latine.

Mars à juillet 1979 :  Consultant, Bureau International du Travail (BIT-PREALC) à Santiago de Chili chargé de l’analyse des changements dans l’emploi et des structures de travail dans les grandes fermes de la Vallée Central du Chili entre 1966 et 1975.

Août 1978 à février 1979 :  Consultant, SERPLAC Sixième Région du Gouvernement du Chili chargé de l’analyse des principales cultures annuelles, les cultures pérennes des fruits d’exportation et la production animale et laitière dans les divers types d’entreprises agricoles selon l’extension et les régimes de propriété foncière.

Mars 1978 à juillet 1978 :  Directeur d’une enquête sur les entreprises agricoles, SERPLAC, Septième Région du Gouvernement du Chili et de l’Institut des Ressources Naturelles (IREN), responsable chargé de l’élaboration d’un instrument d’enquête, la formation, l’évaluation des procédures d’échantillonnage et la définition du cadre de réalisation d’une grande enquête de 450 entreprises agricoles de divers mélanges de cultures, de différentes typologies de régime foncier et diverses extensions de superficie pour déterminer ensuite la rentabilité de leurs opérations.

Janvier 1973 à septembre 1975 :  Assistant de recherche, Centre des Etudes Foncières, Université de Wisconsin-Madison, rédaction du rapport sur la Bolivie et deux études de cas qui font partie d’une étude comparative des reformes agraires dans cinq pays latino-américains financé par  la Banque Mondiale.

Missions Volontaires :

2015 au Présent : Mali, Conseiller aux agriculteurs du Périmetre Irriguée d’Alatona sur la gouvernance organisationnelle et sur la gestion des paiements fonciers et des redevances eau.

Avril 2015 : Niéssoumala, la région de Sikasso, Mali, Analyste pour la Technologie Appropriée pour rencontrer une solution d'eau potable pour un village de 2000 habitants à un prix abordable.

Mai 2009 : Borana, l'Éthiopie, Analyste de l’Élevage Transhumant et la Sécurité Alimentaire aidant la Fondation Wako Gutu dans la préparation d’une proposition qui intègre des pêcheries riveraines avec l’élevage pour améliorer la rentabilité de la pêche et d’accroître l’accès à la protéine provenant du poisson.

Avril 2005 : Expert pour la Reconstruction & les AGR, Aceh, Indonésie responsable de l’analyse des empêchements pour la reconstruction des foyers et des emplois et des entreprises à Aceh, Indonésie après le tsunami.

Du 15 au 18 Octobre 1997 :  Analyste financier  pour CAUSE  (ONG canadienne) à Korhogo en Côte d’Ivoire, responsable de l’analyse des activités génératrices de revenus d’un groupement de femmes et de l’estimation des coûts et des bénéfices d’un programme de réduction des risques du paludisme lié à l’emploi des moustiquaires confectionnées par le groupe de femmes avec l’appui du projet.

Entre 1971-1975 et 1983 :  Officier, secrétaire et trésorier de la Coopérative des Consommateurs d’Eagle Heights, la coopérative la plus grande de Madison, WI, chargé de faire le point dans les réunions du conseil d’administration et responsable de la comptabilité.

Février 1967 à août 1971 : Chef de Projet à Rancagua au Chili/Coopérant du Corps de la Paix américaine (Peace Corps), responsable du design et puis de l’implémentation d’un programme d’électrification rurale pour les paysans des coopératives de la reforme agraire.

Affiliation aux Organisations :

Septembre 2013 au Présent : Membre du Conseil d’Administration, Council on Hemispheric Affairs (COHA), Washington  DC, une cellule de réflexion dédiée à l’étude de l’Amérique Latine.

Membre de Terra Institute, Corporation dédiée aux études et l’appui aux communautés dans le foncier et la propriété de la terre.

Membre et Conseiller, Miami Pine Rocklands Coalition (groupe environnemental) dédiée à la préservation de l’habitat et des espaces vertes et de la qualité de vie du sud de la Floride.

Conférences:

• Modérateur de l’Atelier tenu sous les auspices de l’Agriculture, Business, Credit and Development et de World Renew analysant les options pour les paysans d’Alatona Irrigation Project qui ont été privé de leur droit d’élire les directeurs des organisations qui gèrent leurs redevances eau et paiements fonciers, Bamako, décembre 2015.

• Modérateur de l’Atelier d’Agriculture, Business, Credit and Development,  analysant les résultats de l'Enquête de producteurs de riz-poisson à Baguineda et proposition pour l'expansion du système de production de riz-poisson au niveau national, ACI2000-Hamdallaye, Bamako, Mali, le 27 mai 2015.

• Conférencier à la Célébration de la 50ième Anniversaire du Land Tenure Center sur les droits sur l’eau d’irrigation et les acquisitions à grand échelle des terres en Éthiopie and au Mali, April 28-29, 2012.

• Conférence International sur les Défis et les Opportunités dans la Pêche et la Pisciculture (COFA-2009), Ambo, Ethiopie, 1ier au 3 mai 2009.

• Atelier de Lancement du Processus d’Elaboration du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire de la Région Alaotra-Mangoro, Moramanga, Madagascar, 19 mars 2007.

• Sommet Post-Tsunami du Secteur Privé sur la Reconstruction et Réhabilitation: la Responsabilité Social des Entreprises en Action, Washington DC, 12 mai 2005.

• Conférencier durant la première semaine de la microfinance, Bamako, Mali, du 13 au 16 novembre 2001.

• Atelier sur les aspects juridiques et sociologiques des sûretés et procédures du recouvrement de l’OHADA, Bamako, Mali, 14 -16 mai 2001.

• Cuba-US Business Council, participant à la réunion sur les affaires au Cuba, Miami, le 9 mars 1999.

• Sommet Global du Micro-Crédit, Washington, DC, du 2 au 4 février, 1997.


Rapports Sélectionnés:

Rapport sur l'enquête de la production de Poisson-Riz (Rizipisciculture) des producteurs de Baguinéda, Mali en ce qui concerne la Technologie, les Coûts et les Recettes de la production mixte et la Proposition de son adaptation et son extension à des zones de production de riz irrigué dans tout le Mali, co-auteur avec Chris Harmer et Kevin Cummiskey, Bamako, Mali, octobre 2015.

Evaluation pour le PNUD au Myanmar  sur l’Impact du Project de la Microfinance dans le Delta, Zone Sèche et État de Shan (basée sur trois enquêtes: qualitative 2011, 2007-2011 panneau, and 2011 transversal), PNUD, Yangon, Myanmar, 6 avril 2012.

Evaluation de l’impact des programmes du Centre International pour l’Entreprise Privée (CIPE) et la Fondation de l’Entreprise Privée (PEF) pour les organisations paysannes au Ghana, Center for International Private Enterprise, Accra, Ghana, décembre 16 2011.

Evaluation Final du Programme des Coopératives Agricoles Ethiopiennes (ACE) de USAID, Septembre 2005.
[ Link ]

Rapport de l’Evaluation Final  du Programme sur l’Augmentation des Ressources Alimentaires de Siguiri, Guinée (PADRAS) (FFP-A-00-00-00085-00), ADRA, March 2005. [ Link ]

Le Risque du Crédit Agricole dans les Zones de l’Office du Niger et de la CMDT : Rapport des Consultants, Malifinance, Bamako, Mali, 3 septembre 2004.

Une Évalutaion des Conditions du Crédit pour les Fournisseurs des Intrants au Malawi et une Proposition pour l’Amélioration de leur Accès au Crédit, IFDC, Lilongwe, Malawi, octobre 2003

Stratégie d’Information et Communication pour APIM/Mali, Bamako, Mali janvrier 2002. [ Link ]

Les Meilleures Pratiques dans l’Organisation, la Promotion et  l’Appui des Organisations des Producteurs Agricoles, Maputo, décembre 1999 (pour l’USAID).

Proposition pour la Conversion des Accords de Bail en Titres de Propriété dans la Guyane (Anglaise), Georgetown, juillet 1998 pour la Banque Inter-Américaine du Développement.

Elaboration de Composantes de Crédit et d’Epargne pour le Projet d’Aménagement des Ressources Naturelles de l’USAID, Dakar, Sénégal, mai 1998 (Français/Anglais).

Activités génératrices de revenus dans les communautés de pêcheurs autour des lacs Malawi et Malombe, Mangochi, Malawi, octobre 1995 pour la FAO (Anglais).

Rapport sur l’Investissement Potentiel et les Limitations sur les Investissements dans la Pisciculture, la Pêche Marine, la Transformation et le Marketing du Poisson au Mexique, Mexique DF, Novembre 1994 pour la FAO (Espagnol).

Le crédit comme outil pour l’aménagement communautaire des pêcheries, avec référence au sud est asiatique, la FAO/Japon, consultation d’experts sur le développement des systèmes communautaires des pêcheries de l’Asie et l’Océan Pacifique, Kobe, Japon, 8-12 juin 1992 (Anglais). [ Link ]

Manuel pour l’aménagement des fonds de roulement et du crédit dans les programmes des communautés de pêche, la FAO, Rome, mars 1989 (versions publiées en français et en espagnol 1992). [ Link ]

Rapport de l’enquête du crédit agricole,  Malaisie, la FAO, Rome, 1986.

Changements dans l’emploi de la main d’œuvre dans les grandes entreprises de la vallée centrale du Chili : Sixième Région : 1965 - 1970 - 1976, Thèse du doctorat en économie agricole, Université de Wisconsin-Madison, janvier 1984.

Emploi de la main d’œuvre dans les haciendas de la vallée centrale du Chili : Sixième  Région, 1965-1970-1976, BIT-PREALC, Santiago, Chili, 1981 (Espagnol).

Étude du cas de l’ancienne hacienda Toralapa dans la vallée basse de Cochabamba, 1967-1973, Centre des Etudes Foncières de l’Université de Wisconsin-Madison, Document de Recherche No. 65, juin 1975.

Étude du cas de l’ancienne hacienda Caramarca dans la vallée basse de Cochabamba, 1967-1973, Centre des Etudes Foncières de l’Université de Wisconsin-Madison, Document de Recherche No. 66, juin 1975.

En haut